Category

Spiritualité

Vous autorisez-vous à prendre soin de vous ?

By Emotions, Mélanges Young Living, Spiritualité

Les huiles essentielles permettent de répondre naturellement à nos émotions négatives, sans les bloquer, afin de ne pas refouler son ressenti, mais au contraire dépasser et apprendre de ses expériences de vie difficiles.

J’avais la semaine dernière une conversation très intéressante avec une amie sur le rôle que les huiles essentielles ont joué dans la vie que je choisis de créer et vivre aujourd’hui de manière consciente, jour après jour, avec mon mari et nos enfants. Au-delà de mon travail quotidien pour aider les autres à prendre soin d’eux naturellement, il y a une réalité personnelle, plus profonde, qui a pour origine l’utilisation même de ces huiles essentielles en tant qu’aides émotionnelles et spirituelles.

Je partage aujourd’hui avec vous les 5 éléments qui m’ont aidées à me réaliser en dépassant mes peurs et pensées limitantes.

Un constat : s’autoriser à changer 

Mes enfants m’ont tous posé à un moment donné, d’une façon ou d’une autre, cette question : « A quoi ça sert de vivre ? ». Je leur réponds toujours que le but, la raison d’être de notre vie, est tout simplement d’apprendre. Même lorsqu’on est très vieux (peut-être même encore plus à ce moment-là) car il n’y a pas d’âge limite ou de moment précis, apprendre c’est la vie et la vie c’est apprendre.

A chaque instant nous avons le pouvoir d’écouter véritablement ce qui se passe autour de nous, de travailler sur nous-même en dépassant nos schémas de pensées limitants, ces raisonnements récurrents qui nous empêchent d’avancer. Je ne fais pas référence ici à des apprentissages scolaires ou de connaissances factuelles mais à notre ressenti, notre compréhension du monde, cet appétit pour toutes les expériences de vie que nous pouvons choisir de faire. Ou de ne pas faire ! Car le non-choix est aussi un choix. Nous sommes donc la somme de nos expériences, c’est-à-dire de tous les choix et non-choix que nous avons pu faire dans le passé. Et à chaque instant nous avons le pouvoir de changer le cours de notre vie notamment en s’autorisant à changer de perspective sur soi et sur le monde.

Pour être réalisable et bénéfique l’envie de grandir et d’apprendre doit être accompagnée de confiance en soi et d’amour de soi : comment faire ?

Est-ce que je serai la même personne aujourd’hui si je n’avais pas fait la découverte, il y a bientôt 5 ans de cela, de l’aromathérapie et des produits infusés d’huiles essentielles que je recommande ?

Voici les 5 étapes que j’ai réalisées au contact de l’aromathérapie moderne et qui m’ont permises une connexion plus profonde avec « la meilleure version de moi-même ».

  1. S’autoriser à prendre soin de soi pour soi-même

Cela parait évident que nous sommes les mieux placés pour prendre soin de nous et pourtant ! Nous passons une grande partie de notre existence à vivre dans des rôles. Celui d’enfant puis de parent, de conjoint, d’employé, de citoyen… Et très souvent nous laissons malheureusement ces rôles nous définir, nous limiter et nous empêcher de vivre le bonheur au-delà de leurs délimitations. Nous nous plaignons de nos conditions de travail, de notre patron, du caractère de nos enfants, du manque de reconnaissance de notre conjoint, des traumatismes de notre enfance, de la situation économique du pays…

Et puis pour se faire du bien et oublier tout cela, nous nous autorisons parfois un petit plaisir éphémère, par exemple la gratification instantanée d’un nouvel achat avec notre argent durement gagné. Mais très souvent lorsque nous agissons de la sorte nous le faisons « en réaction à », sans avoir au préalable réfléchi à notre bien-être et à notre sérénité dans sa globalité.

C’est l’autorisation de véritablement prendre soin de soi-même au-delà de nos rôles dans la société qui nous manque. Comment y parvenir ?

  1. Ne pas seulement dire mais agir véritablement sur son « mieux-être »

De nombreuses pratiques telles le yoga et la méditation, mais aussi la lecture d’articles et de livres sur le développement personnel ou la spiritualité, nous permettent de mieux vivre notre quotidien, notre stress, nos angoisses et d’en apprendre plus sur nous-même. Lorsque nous souhaitons le faire, ce travail d’introspection nous ouvre également de nombreuses portes mais très souvent l’action ne suit pas le discours. Avec le recul je me rends compte qu’avant d’utiliser les huiles essentielles de manière quotidienne je m’arrêtais très souvent à l’idée ou l’envie de, pour ensuite souvent retomber dans des schémas de réactions du passé. Avant les huiles, les changements que je ressentais restaient beaucoup plus en surface.

La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur, chacun en détient la clé. – Jacques Salomé.

Avez-vous déjà essayé de méditer avec une goutte d’Encens sur le front ? Ou bien fait une séance de Yoga avec le mélange Stress Away dans le diffuseur ?

On me demande souvent de décrire l’action des huiles essentielles sur notre cerveau. Je dirais qu’elles permettent d’accompagner naturellement nos pratiques de développement personnel pour nous aligner sur un mieux-être. Nous détenons la clé, c’est certain, mais nous sommes des êtres complexes et notre biologie a un rôle à jouer que notre volonté ! Notre esprit et notre corps sont aidés par l’action puissante des mélanges d’huiles essentielles émotionnels et spirituels.

Les senteurs qui accompagnent nos moments de détente, de pratiques spirituelle ou physique vont agir sur la partie limbique de notre cerveau pour réguler nos émotions, nos souvenirs et bien plus encore. Pour aller plus loin je vous recommande notre article qui explique simplement et scientifiquement le mécanisme derrière l’action des molécules d’odeur naturelles sur notre esprit.

  1. Agir sur les émotions du passé 

Comment pouvons-nous être certain de ressentir les bienfaits émotionnels des huiles essentielles ? Il y a une vie avant et une vie après tout simplement. C’est donc par expérience personnelle en les utilisant que vous saurez (avec des résultats quasi immédiats dans la plupart des cas) mais aussi et surtout par expérience millénaire !

Comment savons-nous par exemple que la Valériane calme les esprits agités ou que la Bergamote aide au processus de tristesse et de deuil ? Car ces essences ont été utilisées par nos ancêtres pour se faire.

Nous avons malheureusement depuis plusieurs décennies perdu cette connaissance au profit de pilules synthétiques qui rendent notre corps et notre esprit insensibles… Cela est d’autant plus vrai lorsqu’elles bloquent les récepteurs des neurotransmetteurs. Mais heureusement depuis 25 ans Young Living retrouve et remet au goût du jour (avec toute la rigueur scientifique et la batterie de tests qui vont avec) des synergies puissantes pour nous aider profondément et véritablement à se (re)connecter à nous-même. C’est d’ailleurs pour cela que la compagnie compte désormais plus de 6 millions de membres partout dans le monde. En tant que chef de file de l’aromathérapie moderne, YL nous permet d’accéder à une connaissance ancestrale et une pureté inégalée pour venir en aide à nos besoins émotionnels et spirituels.

  1. Essayer, varier, découvrir… des synergies reconnues pour aider à dépasser les difficultés que l’on rencontre

L’action des huiles est propre à chacun. C’est toute la différence avec la chimie du médicament qui contrairement aux essences naturelles force le corps. Alors lesquelles choisir ? Voici quelques mélanges de Young Living spécialement élaborés pour nous accompagner dans notre démarche de mieux-être :

  • Abundance – aide a se séparer de schémas limitants du passé sur le manque d’argent pour débloquer l’abondance financière.
  • Grounding – aide à faire face à la réalité sans essayer et s’ancrer dans la conscience que nous devant équilibrer nos émotions. 
  • Joy – aide à faire face au chagrin et à détendre l’esprit, favorise le bien-être et la joie.
  • Release – libère en profondeur les souvenirs et pensées négatives, notamment la colère.
  • Stress Away – apporte un sentiment de paix et tranquillité, aide à la relaxation en faisant baisser la tension nerveuse.
  •  Transformation – facilite le déverrouillage des souvenirs refoulés des profonds recoins de l’esprit, stimule une transformation positive de la pensée et de l’énergie.
  • Trauma Life – déracine les traumatismes (décès, abus, accidents…) responsables de colère, d’insomnie et d’agitation.
  • Valor – équilibre les énergies et l’alignement du corps, aide au courage, à la confiance et l’estime de soi. Un article entier lui est consacré.
  • White Angelica – augmente l’aura pour un sentiment de force et protection plus grande, sa fréquence neutralise les énergies négatives pour donner un sentiment de sécurité.

Cette liste est loin d’être exhaustive ! YL a élaboré une trentaine de mélanges différents pour nous aider à répondre à nos besoins de reconnexion spirituelle et de guérison émotionnelle. Chaque être est unique, chaque mélange est unique. Telle ou telle personne réagira différemment avec tel ou tel synergie d’huiles essentielles. Hier, aujourd’hui et demain lui apporteront également des ressentis et des envies différentes.

Ces mélanges d’huiles essentielles nous accompagnent sur ce chemin quotidien de (re)connexion avec nous-même. Et ce chemin ouvre la porte du véritable changement et du mieux-être !

  1. Ne pas avancer seul mais s’entourer de bienveillance

S’entourer d’une communauté bienveillante pour apprendre encore et toujours est indispensable ! Nous avons une solution simple et efficace : venez rejoindre notre groupe privé Facebook « Choisir les Huiles Essentielles » pour apprendre, échanger et débuter véritablement sur ce chemin vers le mieux-être.

Annonce classe en ligne gratuite du 21 au 23 juin ! Nous parlerons dans notre groupe Facebook d’éducation de l’utilisation précise des huiles essentielles pour s’aider mentalement, émotionnellement et spirituellement.

Les 5 dimensions de notre être au contact des huiles essentielles

By Mélanges Young Living, Spiritualité

Pourquoi la pratique du yoga a-t-elle autant de succès ? Pourquoi l’utilisation des huiles essentielles répond-elle à autant de besoins personnels ?  Parce qu’elles reconnaissent que nous sommes des êtres multidimensionnels et que notre conscience se manifeste sur des plans différents.

Les 5 dimensions décrites dans les traditions orientales et occidentales

Dans de nombreux textes spirituels, par exemple de yoga tantrique, vous trouverez la mention des cinq dimensions ou « koshas » qui constituent notre être. Tout d’abord il y a le (1) corps physique et la (2) force vitale / l’énergie parfois aussi appelés le « corps réel » ou « corps grossier » qui se désintègrent à la mort. Viennent ensuite les autres dimensions : le (3) corps mental / émotionnel et (4) l’intellect / la sagesse appelés également « corps subtil » ou « corps astral » qui se désintègrent au moment de la réincarnation, permettant de développer une nouvelle personnalité dans une prochaine vie. Enfin le (5) corps causal qui se réincarne encore et encore, emportant le karma comme un bagage. Il se désintègrera finalement lorsque le Soi supérieur se désengage du cycle de la naissance et de la mort.

Quelque soient nos croyances en termes de vie après la mort, la description millénaire des 5 dimensions de notre être permet de dépasser la vision réductrice du corps physique et de ses pensées. Elle permet aussi de comprendre cette idée universelle qu’une très grande majorité des habitants de cette terre partagent : nous portons une part de spirituel – le corps causal – en chacun de nous.

D’ailleurs les traditions grecs (avec le Soma, Psyche et Noos), chinoises ou sanscrites voient le dualisme « cartésien » qui oppose le corps et l’âme comme une aberration. En effet il correspond à un violent combat interne, responsable de nombreux maux, voire même de blocages en thérapie classique, avec un discours purement dualiste « mon corps veut ceci, ma tête veut cela ». Une vision de notre être en termes de différentes « dimensions » permet de sortir de cette opposition.

Prendre soin de son être « entier » 

Chacun de nous a donc plusieurs dimensions, ces « corps subtils » décrit plus haut, qui sont constitués d’une énergie de plus en plus fine au fur et à mesure que l’on s’éloigne des corps physique et énergétique. Il est important de comprendre que si nous voulons vivre une vie équilibrée nous devons prendre soin de toutes les couches de notre être. La notion de santé associée uniquement au corps physique devient tout à coup extrêmement restreinte !

 De nombreux maux ont leurs origines dans les émotions refoulées de notre âme mais les déséquilibres de nos corps et énergies subtiles ne peuvent pas encore être détectés par la médecine classique

Cette perspective pluridimensionnelle notre être permet aussi de comprendre pourquoi l’on dit souvent que nous sommes ce que nous mangeons et que nous devenons ce que nous pensons ! La peur est le plus grand ennemi de cette énergie de la pensée. Lors de la pratique de la méditation, la libération des pensées permet de développer la maîtrise de soi et de placer sa conscience dans l’intellect (parfois même d’atteindre la joie pure appelée aussi « grâce » dans la tradition chrétienne).

Ces cinq dimensions sont appelées « koshas », ​​qui veut dire « couches ou gaines » en sanscrit, car elles s’insèrent l’une dans l’autre. Seul le corps physique est visible à l’œil nu et notre attention se porte souvent sur lui de manière exclusive : nous faisons de l’exercice pour le tenir en forme, nous choisissons de la bonne nourriture pour le faire fonctionner, nous utilisons des crèmes pour que son apparence reste jeune… Les quatre autres corps sont des états d’énergie invisibles moins denses. Nous pouvons cependant aussi ressentir leur présence, à la fois en nous lorsque nous sommes attentifs mais aussi chez les autres. Une nouvelle personne entre dans la pièce ? Son énergie va la présenter avant même qu’elle ouvre la bouche, et pourtant nous n’aurons pas toujours les mots pour décrire ce phénomène.

Le monde des senteurs permet une connexion avec notre âme

Les huiles essentielles sont des composés organiques volatils qui sont eux aussi invisibles lorsqu’ils sont diffusés dans l’air. Pourtant ce que nous ressentons à leur contact est bien réel ! Nous avons de nombreux mots dans notre vocabulaire pour décrire ces senteurs : sucrée, épicée, citronnée, verte musquée etc. Comme le langage des émotions les essences naturelles demandent à être apprivoisées. Car c’est uniquement lorsque l’on fait l’expérience de chaque essence à travers l’odorat que l’on peut enfin utiliser des mots pour décrire notre ressenti et les effets qu’elles ont sur nous. Ce dialogue avec les essences et le monde de l’invisible est aussi un moyen de comprendre la notion même d’âme et une invitation à se connecter à son moi profond.

Pourquoi l’aromathérapie est-elle aussi puissante ? Tout simplement parce qu’elle interagit avec et vient donc en aide aux 5 dimensions de notre être

Des études menées par l’Université Eastern Washington et utilisant un moniteur de fréquence calibré développé par Taino Technology ont montré l’influence mesurable des huiles essentielles sur le corps, en se concentrant spécifiquement sur celles de Young Living. Savez-vous que les huiles essentielles ont les fréquences énergétiques les plus élevées de toutes les substances naturelles mesurées ? La fréquence énergétique des huiles essentielles pures varie de 52 à 580 MHz (cette dernière mesure concerne l’épinette bleue de l’Idaho). Un corps sain, de la tête aux pieds, a une fréquence allant de 62 à 78 MHz, alors que la maladie débute à 57 MHz. Une fréquence biométrique plus élevée encourage notre corps à régénérer les cellules endommagées, à renforcer le système de défense immunitaire contre les virus et à maintenir la vitalité énergétique. L’Université John Hopkins utilise un moniteur de fréquence dans ses études de la maladie, et le laboratoire Young Living l’utilise aussi pour tester en interne les fréquences de leurs huiles essentielles.

Exercice pratique de communication et d’équilibrage de nos « dimensions »

Le soir ou le matin sont des moments favorables (lorsque nous sommes seuls avec nous-même dans le silence et l’obscurité) pour comprendre cette notion de « corps subtils » et de « souffle de vie ». Apprendre à s’écouter permet d’établir une communication avec notre être tout entier et l’utilisation des huiles essentielles permet de démultiplier les effets. Une goutte d’Encens et du mélange Transformation (un mélange d’épinette bleue de l’Idaho, d’encens sacré et de Palo Santo) sur le sommet du crâne permet d’accompagner ce travail de communication avec notre âme, notre moi intérieur. C’est un magnifique chemin que celui des huiles essentielles Young Living car elles ont été créées avec l’intention d’agir sur les différentes dimensions de notre être. Ce voyage commence par la confiance en soi et s’élargit vers de nombreux horizons permettant des transformations de vie profondes.

A travers le Blog de La Tribu Essentielle et notre communauté de partage, en particulier notre groupe Facebook « Choisir les huiles essentielles », nous contribuons à ce que chacun puisse en découvrir davantage sur soi, avec et pour les autres.