Category

Emotions

Vous autorisez-vous à prendre soin de vous ?

By Emotions, Mélanges Young Living, Spiritualité

Les huiles essentielles permettent de répondre naturellement à nos émotions négatives, sans les bloquer, afin de ne pas refouler son ressenti, mais au contraire dépasser et apprendre de ses expériences de vie difficiles.

J’avais la semaine dernière une conversation très intéressante avec une amie sur le rôle que les huiles essentielles ont joué dans la vie que je choisis de créer et vivre aujourd’hui de manière consciente, jour après jour, avec mon mari et nos enfants. Au-delà de mon travail quotidien pour aider les autres à prendre soin d’eux naturellement, il y a une réalité personnelle, plus profonde, qui a pour origine l’utilisation même de ces huiles essentielles en tant qu’aides émotionnelles et spirituelles.

Je partage aujourd’hui avec vous les 5 éléments qui m’ont aidées à me réaliser en dépassant mes peurs et pensées limitantes.

Un constat : s’autoriser à changer 

Mes enfants m’ont tous posé à un moment donné, d’une façon ou d’une autre, cette question : « A quoi ça sert de vivre ? ». Je leur réponds toujours que le but, la raison d’être de notre vie, est tout simplement d’apprendre. Même lorsqu’on est très vieux (peut-être même encore plus à ce moment-là) car il n’y a pas d’âge limite ou de moment précis, apprendre c’est la vie et la vie c’est apprendre.

A chaque instant nous avons le pouvoir d’écouter véritablement ce qui se passe autour de nous, de travailler sur nous-même en dépassant nos schémas de pensées limitants, ces raisonnements récurrents qui nous empêchent d’avancer. Je ne fais pas référence ici à des apprentissages scolaires ou de connaissances factuelles mais à notre ressenti, notre compréhension du monde, cet appétit pour toutes les expériences de vie que nous pouvons choisir de faire. Ou de ne pas faire ! Car le non-choix est aussi un choix. Nous sommes donc la somme de nos expériences, c’est-à-dire de tous les choix et non-choix que nous avons pu faire dans le passé. Et à chaque instant nous avons le pouvoir de changer le cours de notre vie notamment en s’autorisant à changer de perspective sur soi et sur le monde.

Pour être réalisable et bénéfique l’envie de grandir et d’apprendre doit être accompagnée de confiance en soi et d’amour de soi : comment faire ?

Est-ce que je serai la même personne aujourd’hui si je n’avais pas fait la découverte, il y a bientôt 5 ans de cela, de l’aromathérapie et des produits infusés d’huiles essentielles que je recommande ?

Voici les 5 étapes que j’ai réalisées au contact de l’aromathérapie moderne et qui m’ont permises une connexion plus profonde avec « la meilleure version de moi-même ».

  1. S’autoriser à prendre soin de soi pour soi-même

Cela parait évident que nous sommes les mieux placés pour prendre soin de nous et pourtant ! Nous passons une grande partie de notre existence à vivre dans des rôles. Celui d’enfant puis de parent, de conjoint, d’employé, de citoyen… Et très souvent nous laissons malheureusement ces rôles nous définir, nous limiter et nous empêcher de vivre le bonheur au-delà de leurs délimitations. Nous nous plaignons de nos conditions de travail, de notre patron, du caractère de nos enfants, du manque de reconnaissance de notre conjoint, des traumatismes de notre enfance, de la situation économique du pays…

Et puis pour se faire du bien et oublier tout cela, nous nous autorisons parfois un petit plaisir éphémère, par exemple la gratification instantanée d’un nouvel achat avec notre argent durement gagné. Mais très souvent lorsque nous agissons de la sorte nous le faisons « en réaction à », sans avoir au préalable réfléchi à notre bien-être et à notre sérénité dans sa globalité.

C’est l’autorisation de véritablement prendre soin de soi-même au-delà de nos rôles dans la société qui nous manque. Comment y parvenir ?

  1. Ne pas seulement dire mais agir véritablement sur son « mieux-être »

De nombreuses pratiques telles le yoga et la méditation, mais aussi la lecture d’articles et de livres sur le développement personnel ou la spiritualité, nous permettent de mieux vivre notre quotidien, notre stress, nos angoisses et d’en apprendre plus sur nous-même. Lorsque nous souhaitons le faire, ce travail d’introspection nous ouvre également de nombreuses portes mais très souvent l’action ne suit pas le discours. Avec le recul je me rends compte qu’avant d’utiliser les huiles essentielles de manière quotidienne je m’arrêtais très souvent à l’idée ou l’envie de, pour ensuite souvent retomber dans des schémas de réactions du passé. Avant les huiles, les changements que je ressentais restaient beaucoup plus en surface.

La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur, chacun en détient la clé. – Jacques Salomé.

Avez-vous déjà essayé de méditer avec une goutte d’Encens sur le front ? Ou bien fait une séance de Yoga avec le mélange Stress Away dans le diffuseur ?

On me demande souvent de décrire l’action des huiles essentielles sur notre cerveau. Je dirais qu’elles permettent d’accompagner naturellement nos pratiques de développement personnel pour nous aligner sur un mieux-être. Nous détenons la clé, c’est certain, mais nous sommes des êtres complexes et notre biologie a un rôle à jouer que notre volonté ! Notre esprit et notre corps sont aidés par l’action puissante des mélanges d’huiles essentielles émotionnels et spirituels.

Les senteurs qui accompagnent nos moments de détente, de pratiques spirituelle ou physique vont agir sur la partie limbique de notre cerveau pour réguler nos émotions, nos souvenirs et bien plus encore. Pour aller plus loin je vous recommande notre article qui explique simplement et scientifiquement le mécanisme derrière l’action des molécules d’odeur naturelles sur notre esprit.

  1. Agir sur les émotions du passé 

Comment pouvons-nous être certain de ressentir les bienfaits émotionnels des huiles essentielles ? Il y a une vie avant et une vie après tout simplement. C’est donc par expérience personnelle en les utilisant que vous saurez (avec des résultats quasi immédiats dans la plupart des cas) mais aussi et surtout par expérience millénaire !

Comment savons-nous par exemple que la Valériane calme les esprits agités ou que la Bergamote aide au processus de tristesse et de deuil ? Car ces essences ont été utilisées par nos ancêtres pour se faire.

Nous avons malheureusement depuis plusieurs décennies perdu cette connaissance au profit de pilules synthétiques qui rendent notre corps et notre esprit insensibles… Cela est d’autant plus vrai lorsqu’elles bloquent les récepteurs des neurotransmetteurs. Mais heureusement depuis 25 ans Young Living retrouve et remet au goût du jour (avec toute la rigueur scientifique et la batterie de tests qui vont avec) des synergies puissantes pour nous aider profondément et véritablement à se (re)connecter à nous-même. C’est d’ailleurs pour cela que la compagnie compte désormais plus de 6 millions de membres partout dans le monde. En tant que chef de file de l’aromathérapie moderne, YL nous permet d’accéder à une connaissance ancestrale et une pureté inégalée pour venir en aide à nos besoins émotionnels et spirituels.

  1. Essayer, varier, découvrir… des synergies reconnues pour aider à dépasser les difficultés que l’on rencontre

L’action des huiles est propre à chacun. C’est toute la différence avec la chimie du médicament qui contrairement aux essences naturelles force le corps. Alors lesquelles choisir ? Voici quelques mélanges de Young Living spécialement élaborés pour nous accompagner dans notre démarche de mieux-être :

  • Abundance – aide a se séparer de schémas limitants du passé sur le manque d’argent pour débloquer l’abondance financière.
  • Grounding – aide à faire face à la réalité sans essayer et s’ancrer dans la conscience que nous devant équilibrer nos émotions. 
  • Joy – aide à faire face au chagrin et à détendre l’esprit, favorise le bien-être et la joie.
  • Release – libère en profondeur les souvenirs et pensées négatives, notamment la colère.
  • Stress Away – apporte un sentiment de paix et tranquillité, aide à la relaxation en faisant baisser la tension nerveuse.
  •  Transformation – facilite le déverrouillage des souvenirs refoulés des profonds recoins de l’esprit, stimule une transformation positive de la pensée et de l’énergie.
  • Trauma Life – déracine les traumatismes (décès, abus, accidents…) responsables de colère, d’insomnie et d’agitation.
  • Valor – équilibre les énergies et l’alignement du corps, aide au courage, à la confiance et l’estime de soi. Un article entier lui est consacré.
  • White Angelica – augmente l’aura pour un sentiment de force et protection plus grande, sa fréquence neutralise les énergies négatives pour donner un sentiment de sécurité.

Cette liste est loin d’être exhaustive ! YL a élaboré une trentaine de mélanges différents pour nous aider à répondre à nos besoins de reconnexion spirituelle et de guérison émotionnelle. Chaque être est unique, chaque mélange est unique. Telle ou telle personne réagira différemment avec tel ou tel synergie d’huiles essentielles. Hier, aujourd’hui et demain lui apporteront également des ressentis et des envies différentes.

Ces mélanges d’huiles essentielles nous accompagnent sur ce chemin quotidien de (re)connexion avec nous-même. Et ce chemin ouvre la porte du véritable changement et du mieux-être !

  1. Ne pas avancer seul mais s’entourer de bienveillance

S’entourer d’une communauté bienveillante pour apprendre encore et toujours est indispensable ! Nous avons une solution simple et efficace : venez rejoindre notre groupe privé Facebook « Choisir les Huiles Essentielles » pour apprendre, échanger et débuter véritablement sur ce chemin vers le mieux-être.

Annonce classe en ligne gratuite du 21 au 23 juin ! Nous parlerons dans notre groupe Facebook d’éducation de l’utilisation précise des huiles essentielles pour s’aider mentalement, émotionnellement et spirituellement.

Maîtriser son anxiété à l’aide des huiles essentielles

By Bien-être, Emotions, Mélanges Young Living

Pouvons-nous agir sur notre propre anxiété ? Oui ! Nous pouvons tous apprendre avec le temps à accepter et contrôler nos réactions. Les huiles essentielles sont une aide extrêmement précieuse pour nous aider à gérer nos émotions et les symptômes qui accompagnent les troubles anxieux. Je partage avec vous dans cet article les huiles, mélanges et protocoles qui permettent de vivre au mieux avec l’anxiété.

Anxiété envahissante, panique… est-ce fréquent ?

En France 1 personne sur 5 est touchée par des troubles anxieux qui dépassent l’anxiété normale et qui les affectent dans leur vie quotidienne. Cela peut se traduire par des attaques de panique, des crises d’angoisse aiguës, souvent imprévisibles, jusqu’à la peur constante d’avoir peur. Des médicaments anxiolytiques et antidépresseurs sont souvent prescrits pour soigner les symptômes lorsque l’anxiété est forte ou intense. Cependant ces médicaments ne sont jamais à envisager comme une fin en soi, leur utilisation entraine d’ailleurs très vite dépendance et déconnection émotionnelle. Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) constituent des méthodes efficaces, tout comme la relaxation et la méditation. Et les huiles essentielles constituent d’ailleurs des alliées puissantes pour ces techniques !

« Les TCC et la méditation de pleine conscience ont une efficacité équivalente aux médicaments avec l’avantage d’une meilleure stabilité dans leurs effets. Ils évitent aussi la rechute. » Dominique Servant, Psychiatre, responsable de l’unité stress et anxiété du CHRU de Lille, directeur d’enseignement, Université Lille Nord-Europe

Comprendre les raisons de son anxiété exacerbée est une étape importante dans la résolution de ses troubles anxieux. De même que prendre les mesures nécessaires pour réduire les facteurs de stress et leurs impacts psychologiques sur notre bien-être. Mais parfois les causes semblent nous échapper même si la réalité demeure…

Alors que faire ? Comment gérer naturellement une crise, un épisode, un état d’âme…

L’aromathérapie très efficace pour gérer l’anxiété

L’utilisation des huiles essentielles – ou tout type de médecine alternative – ne doivent pas remplacer les conseils donnés par des psychologues en présence de troubles anxieux avérés. Mais nombreuses sont les personnes qui recherchent des solutions complémentaires pour faire face à leur anxiété. 43% des personnes qui font l’expérience d’anxiété et/ou de stress utilisent des thérapies alternatives pour aider leurs symptômes.

De nombreuses huiles essentielles ont une efficacité prouvée sur nos émotions et réactions ! Une étude publiée en octobre 2018 suggère qu’un composé de la Lavande – appelé le linalol – affecte les mêmes parties du cerveau que les médicaments contre l’anxiété mais sans nuire à l’action comme le font les médicaments tel que le Valium. Le linalol s’est également avéré efficace par simple inhalation : un avantage supplémentaire pour les personnes inquiètes des effets secondaires ou interactions médicamenteuses.

Mais au-delà des composés et de la théorie… je veux vous parler d’histoires personnelles et de personnes qui ont réussies à maitriser leur anxiété grâce à ces huiles. D’ailleurs beaucoup des membres de La Tribu Essentielle ont débuté avec les huiles essentielles en réponse à des problèmes de stress et d’anxiété ! Ce que je partage ici ce sont des retours d’expériences qui marchent.

Agir tout au long de la journée pour mieux dormir

Un bébé dort mieux et toute la nuit lorsque sa routine journalière est tranquille et respectée. Pour nous c’est un peu pareil. Ce qui nous affecte pendant la journée aura un impact direct sur notre état anxieux. Cela se fera aussi très souvent en décalé – c’est-à-dire plusieurs heures, jours ou semaines après la période de stress intense ressentie. Il est donc extrêmement important d’apprendre à gérer son stress au quotidien. Comment ? Pour ne pas traverser un moment anxiogène seul vous pouvez vous imprégner d’une essence naturelle calmante et apaisante. Imaginez ces scenarios très fréquents : vous avez une réunion importante, un avion à prendre, vous êtes en retard pour un rendez-vous et le stress monte. Ce sont dans ces moments-là que l’utilisation des huiles essentielles peuvent permettre de réduire instantanément notre tension et nous aider à prévenir l’apparition de symptômes ultérieurs. Prévenir plutôt que guérir est d’ailleurs le thème d’un de nos articles qui détaille 5 étapes simples pour gérer efficacement ses émotions.

Pour nous y aider il existe plusieurs huiles essentielles, notamment le mélange Stress Away en application cutanée derrière les oreilles et sur le poignet ou bien dans le diffuseur au travail. Stress Away est composé d’huiles essentielles de Vanille, Citron vert, Lavande, Copaiba/Copaïer, Cèdre et Ocotea. Stress Away a une odeur merveilleuse et cette synergie aide à diverses fonctions du corps. La Lavande et le Cèdre ont des propriétés relaxantes. La Vanille est connue pour se lier à certains récepteurs de la région de l’hypothalamus où la faim et l’appétit sont régulés. Parfait pour les résolutions du nouvel an ! L’Ocotea contribue à maintenir une glycémie saine. Pendant les périodes de stress, les niveaux de cortisol sont élevés, ce qui entraîne une forme temporaire d’insulinorésistance. Selon le Dr. Olivier Wenker, il est donc tout à fait judicieux d’avoir combiné dans le mélange Stress Away des huiles essentielles qui aident à réduire le stress avec celles qui permettent de maintenir un taux de glycémie sain !

Le lien avéré entre sommeil et anxiété

La science a montré un lien direct entre le manque de sommeil et les troubles anxieux puisque l’activité cérébrale après des périodes de privation de sommeil reflète l’activité cérébrale révélatrice de troubles anxieux. Ce cercle vicieux d’anxiété et de perte de sommeil est particulièrement difficile à caser. Alors que la perte de sommeil est souvent un précurseur des troubles anxieux, l’anxiété entraîne également une perte de sommeil. Les conditions se nourrissent les unes les autres, avec des effets composés. C’est pour cela que maximiser un temps de sommeil de qualité grâce aux huiles essentielles – qui sont très souvent les mêmes huiles recommandées dans les deux cas ! Il n’y a pas de hasard ! – aura un effet doublement positif !

Au moment de l’endormissement les peurs inconscientes reprennent le dessus. Je partage avec vous mes deux petits rituels du soir qui aident à passer une bonne nuit et réduire les troubles anxieux. Les effectuer en combinaison maximisera l’efficacité mais toute utilisation aura un impact positif sur le corps et l’esprit.

Bain de pieds avec du sel d’Epsom et un mélange d’huiles essentielles

Préférez de l’eau tiède – entre 32° et 37° pour inviter au sommeil – et ajoutez-y une poignée de sel d’Epsom sur lequel vous avez d’abord versé 4-5 gouttes de l’huile essentielle de votre choix.  Le sulfate de magnésium contenu dans le sel d’Epsom permet d’évacuer les toxines et de détendre le système nerveux.

Si vous avez la chance d’avoir un conjoint qui aime faire des massages c’est le moment d’en profiter. Il suffit d’ajouter 2-3 gouttes de l’huile essentielle de votre choix dans une cuillère à soupe d’huile d’amande douce. Un massage du dos ou des pieds détendra le corps et l’esprit. J’ai remarqué également l’effet bénéfique d’une goutte d’huile essentielle sur le plexus solaire. Enfin l’utilisation d’un diffuseur dans la chambre avec 4-6 gouttes de votre mélange calmant favori reste une des meilleures solutions !

Quelles huiles essentielles choisir ?

J’utilise et recommande tout particulièrement les deux mélanges suivants : Stress Away et Peace & Calming (un mélange d’Ylang Ylang, Orange, Mandarine, Patchouli, et Tanaisie bleue). Les huiles individuelles de Lavande, Orange, Ylang Ylang et Camomille Romaine ont toutes des vertus apaisantes et relaxantes pour les systèmes nerveux et cardiovasculaires.

Je varie toujours l’utilisation de ces huiles suivant mon envie et mes besoins ! Comme les huiles essentielles n’ont jamais les mêmes effets suivant les personnes il n’y a qu’en essayant que l’on peut savoir celles qui correspondent le mieux à nos besoins. Et bien sûr la qualité thérapeutique est indispensable pour obtenir des résultats, c’est pour cela que nous n’utilisons que Young Living.

Allier les huiles et la pensée…

Cette étape est importante. Tout comme nous l’avons mentionné plus haut il est indispensable de parler à un professionnel de santé de son anxiété exacerbée ou chronique. Dans tous les cas la parole doit accompagner le geste naturel ! Chez vous n’hésitez pas le soir à mettre le diffuseur en marche et écrire sur une feuille toutes les pensées négatives et angoissantes qui vous passent par la tête. Déchirez cette feuille et jetez-en les morceaux. Juste avant d’éteindre la lumière terminez cet exercice en écrivant sur un cahier toutes les pensées positives, celles qui vous remplissent de gratitude au quotidien. Et répétez les nuits suivantes !

Je n’aurais pas pu traverser sereinement ces derniers mois sans l’aide de mes précieuses huiles et mélanges qui m’ont évitée des alternatives médicamenteuses dont les répercussions auraient été extrêmement néfastes sur le long terme. Cette réalité est partagée autour de moi car ensemble et à plusieurs on est toujours plus fort ! S’entourer de personnes bienveillantes qui traversent les mêmes épreuves augmente ses chances de transformation positive. Si vous souhaitez prendre en charge votre anxiété à l’aide des huiles essentielles n’hésitez pas à contacter La Tribu Essentielle en demandant notre programme de libération émotionnelle. En vous souhaitant une bonne année 2019 remplie de sérénité !

Développer sa sérénité avec les huiles essentielles

By Développement personnel, Emotions, Mélanges Young Living
[vc_wp_text]Est-ce que, parce que nous dévouons énormément de temps et d’énergie à cultiver un espace personnel et familial de qualité, nous sommes toujours sereins ? Loin de là !

Les échanges familiaux peuvent être difficiles à la fin d’une journée de travail avec 5 enfants dans les jambes et le repas à préparer. La patience n’est pas toujours au rendez-vous ! Le quotidien est rempli de routines, de devoirs et de responsabilités qui ne peuvent être ignorés et qui pèsent notamment sur nous les parents. De leur côté les enfants reviennent de l’école fatigués avec eux aussi, à leur échelle, les problèmes de la journée à évacuer.

Nous avons heureusement pour gérer toutes ces situations de nombreuses alliées de taille…

Une action simple pour la gestion efficace des émotions

Les effets bénéfiques des molécules d’odeurs sur notre cerveau ne sont plus à démontrer, la science explique fort bien ce mécanisme. En revanche comment être certain d’utiliser cette connaissance à notre avantage ? Est-ce que la simple utilisation d’une huile essentielle suffit, et comment ?

Un des moyens que nous utilisons le plus fréquemment lorsque les tensions montent à la maison est de se poser quelques secondes afin de respirer profondément. Cela permet de différer notre action verbale ou physique ce qui est impératif car agir sur le coup de la colère ou de la frustration risque plutôt une escalade de la situation qu’une résolution. Ce temps de pause, même s’il est bref, nous permet également de nous mettre en condition mentale. Et quoi de mieux pour cela que de profiter de cet instant pour choisir une huile essentielle appropriée à diffuser !

Une fois le mélange choisi et le diffuseur en marche dans la pièce de vie, nous retournons gérer les tensions, frustrations ou énervements…

Le passage par ces étapes de respiration puis de diffusion d’huiles essentielles permet à l’adulte de s’apaiser par la respiration tout en focalisant son esprit sur son intention de résoudre une situation potentiellement difficile ou explosive. La diffusion de mélanges calmant est là pour faire durer cet apaisement et aider tous les membres de la famille à se mettre dans un état d’esprit favorable.

Cette mise en condition olfactive permet de ne pas agir instinctivement mais de prendre son temps afin d’éviter tout énervement ou emportement.

Les senteurs des huiles et leurs actions sur notre cerveau permettent ensuite de nous accompagner dans cet esprit qui sera, autant que possible, apaisé. En effet, l’action même d’allumer le diffuseur permet d’enclencher sa propre volonté : de partager son intention de purifier les mauvaises humeurs dans l’espace et dans la durée. Le signal de la diffusion est notamment donné par les parents aux enfants pour le plus grand bénéfice de tous ! Mais pas seulement car les enfants eux aussi demandent à utiliser le diffuseur lorsqu’ils se sentent confronter à une situation difficile.

La diffusion d’huiles essentielles dans l’atmosphère de la pièce aide à l’apaisement général. Nous observons à chaque fois un changement positif notable dans les humeurs de chacun. Cela n’empêchera pas certaines prises de têtes si elles doivent avoir lieu mais elles se feront dans un esprit de résolution.

Des petits soucis aux grosses remises en question

C’est toujours en s’attaquant à des problèmes de fond (au lieu de les ignorer) que la vase est automatiquement remuée et que de plus grandes difficultés remontent quelquefois à la surface. Lorsque l’on est dans une démarche de développement personnel conscient ces moments peuvent être fréquents et il faut apprendre à les reconnaitre pour en tirer le meilleur enseignement possible. Mais il faut aussi savoir choisir ses batailles… En effet il est important de laisser courir, de ne pas s’attacher à vouloir régler tous ses soucis d’un seul coup, en même temps que ceux de son conjoint, de ses enfants, des membres de sa famille, de ses amis, collègues etc. L’épuisement mental guette lorsque l’on s’investit trop. Et surtout : on ne peut jamais forcer l’autre personne à faire ! Quels que soient l’aide et les arguments apportés si la personne en face refuse de changer on ne pourra le faire à sa place. Que faire alors ?

Utiliser les « outils » que constituent les essences naturelles est une manière de favoriser la transformation individuelle.

La stagnation personnelle (qui se manifeste par une complaisance dans ses actions et ses pensées) et la mélancolie peuvent vite s’emparer d’une personne qui ne se remet jamais en question. Jusqu’au jour où des circonstances de vie provoquent une introspection, ou bien qu’une personne au cours d’une discussion nous amène à nous interroger sur notre bonheur. Que ce soit par rapport à soi-même ou des personnes de notre entourage lorsque nous ressentons le besoin de changement il ne faut pas attendre mais agir le plus tôt possible ! L’attente va prolonger encore plus une situation et les dynamiques négatives risquent de s’ancrer.

C’est donc un travail personnel quotidien sur son esprit d’intention et de volonté qui est nécessaire pour faire l’expérience de changements positifs.

Aucun mélange d’huiles essentielles ne transformera à lui seul une vie… mais il pourra y contribuer grandement !

5 étapes pour une bonne mise en disposition

Voici donc un exercice quotidien à entreprendre lorsque des difficultés relationnelles surgissent dans sa cellule familiale et/ou que l’on décide de pratiquer le changement sur soi-même :

  • Ne par répondre, ne pas agir immédiatement.
  • Effectuer des respirations longues et profondes (compter 3 secondes d’inhalation, 3 secondes de pause, 6 secondes d’expiration et 3 secondes de pause).
  • Choisir une huile qui nous apaise et la diffuser.
  • Continuer à inspirer et expirer calmement en s’imprégnant des huiles diffusées.
  • Durant ces 4 étapes, vous avez pris le temps de chercher des solutions, et vous pouvez dès à présent retourner résoudre les difficultés dans de meilleurs dispositions.

Le plus important est de faire de cette pratique un réflexe. Pas uniquement à la maison mais également au travail. (Si vous n’avez pas de diffuseur avec vous à ce moment là, appliquez tout simplement 1 à 2 gouttes du mélange d’huiles essentielles choisi sur votre poignet et inhalez.)

Quelles huiles essentielles choisir pour la zénitude ?

Voici 5 mélanges d’huiles essentielles que nous recommandons pour une atmosphère calme et apaisante, propice au changement et à la transformation. S’il y a bien un domaine où Young Living excelle depuis plus de 25 ans c’est la préparation de synergies puissantes pour le soutien émotionnel !

Harmony (un mélange de Bois de Santal Royal Hawaiian, Lavande, Ylang Ylang, Encens, Orange, Angélique, Géranium, Hysope, Sauge, Epicéa, Coriandre, Bergamote, Citron, Jasmin,Camomille romaine, Palmarosa et Rose) pour ouvrir à de nouvelles possibilités tout en contribuant à un sentiment général de bien-être et apporter l’équilibre aux centres énergétiques du corps.

Peace & Calming (un mélange de Mandarine, Orange, Ylang-Ylang, Patchouli et Tanaisie bleue) est idéal pour le coucher des enfants ou pour se détendre après une longue journée.

Release (un mélange d’Ylang Ylang, Lavandin, Géranium, Bois de Santal Royal Hawaiian, Pamplemousse, Mandarine, Menthe, Citron, Cyprès bleu, Davana, Citron vert Kaffir, Ocotea, Jasmin, Camomille Matricaire, Tanaisie bleue et Rose) pour favoriser un sentiment de paix et de bien-être émotionnel, qui à son tour aide à libérer colère, frustration et émotions négatives refoulées.

Stress Away (un mélange de Copaïer, Citron vert, Cèdre de l’Atlas, Vanille, Ocotea et Lavande) pour favoriser la relaxation et contribue à un environnement calme.

Transformation (un mélange de Citron, Menthe, Sauge sclarée, Bois de santal, Epicéa bleu de l’Idaho, Encens sacré, Cardamome, Palo Santo et Ocotea) pour aider à renforcer la volonté à réaliser les changements que vous voulez faire dans votre vie, notamment en remplacant les pensées négatives par de nouveaux modes de pensée.

Valor (un mélange d’Epinette noire, Encens d’oliban, Géranium et Tanaisie annuelle) invite à se recentrer. Découvrez ses multiples usages en lisant notre article sur comment dépasser la peur et accompagner son courage.[/vc_wp_text]

3 astuces pour devenir acteur quotidien de son bien-être avec les huiles essentielles

By Bien-être, Emotions, Mélanges Young Living, Qualité

Prendre des décisions sur tout ce qui touche notre santé n’est vraiment pas facile de nos jours ! Il y a tellement d’informations disponibles sur internet concernant toutes les maladies possibles et imaginables, de témoignages de familles, de mises en garde « d’experts », d’études contradictoires… Chacun y va de son opinion et tous ces avis divergents nous empêchent d’y voir clair. Pas étonnant que devant tant de controverses nous hésitons à prendre en main notre bien-être par peur de se tromper. J’étais moi aussi victime de toute cette confusion jusqu’à ce que je fasse l’expérience d’une solution naturelle qui a changé notre vie pour le meilleur. Et depuis j’ai laissé toutes mes excuses de côté pour faire appel à mon bon sens et à mon intuition.

Attention ! Cet article n’a pas été écrit pour vous parler des vertus innombrables de l’aromathérapie, ni donner d’indications thérapeutiques sur l’utilisation des huiles essentielles. Il est bon de rappeler que depuis plusieurs millénaires l’Homme utilise les essences naturelles pour se soigner. On redécouvre aujourd’hui leurs bienfaits ancestraux ainsi que de nouvelles propriétés. Vous en avez sûrement déjà senti en diffusion, et peut-être même essayées certaines pour soigner un rhume ? Cependant vous hésitez à les utiliser car elles n’ont pas toujours bonne presse… Soit on prend leurs bienfaits à la légère quitte à les ridiculiser (« des trucs de hippies pour des femmes qui ne savent pas quoi faire de leur temps ! »), soit on nous met carrément en garde contre leur utilisation (« mais t’es fou c’est super dangereux les huiles essentielles, ton gamin va se retrouver aux urgences ! »).

Avant toute chose, il est important d’examiner les risques réels que vous faites courir à votre famille en les utilisant. Car oui, en effet, ce sont des substances naturelles puissantes ! Sinon à quoi bon en parler n’est-ce pas ?

Les dangers des huiles essentielles : paranoïa ou réalité ?

Elles font parties de la médecine dite naturelle ou alternative, comme l’homéopathie ou la phytothérapie. Notre société a longtemps été divisée entre les supporters de cette médecine plus douce et ceux de la médecine dite traditionnelle qui s’appuie sur l’utilisation de substances chimiques synthétiques élaborées par de grands laboratoires pharmaceutiques. Le but de cet article n’est en aucun cas de faire le procès de la médecine moderne car sans elle je ne serais même pas là aujourd’hui. Elle m’a sauvé la vie à plusieurs reprises : opération à cœur ouvert lorsque j’étais enfant et hémorragie après la naissance de mon dernier bébé.

D’ailleurs, cette division entre les différents types de médecines appartient à un débat d’un autre âge car désormais recherches scientifiques et études cliniques tendent vers l’intégration de solutions naturelles, en particulier les huiles essentielles. De nombreux hôpitaux les utilisent pour améliorer le bien-être de leurs patients en Europe et aux Etats-Unis notamment. Certains médecins en France ont également suivi des formations d’aromathérapie et sont habilités à prescrire des huiles pour soigner leurs patients.

Pour les situations de santé d’urgence nous pouvons nous estimer heureux de vivre à notre époque ! Mais ce constat ne doit pas nous empêcher de regarder en face une autre réalité inquiétante dont on ne parle que trop peu.

Les effets secondaires des médicaments sont responsables d’au moins 18000 décès chaque année en France. Plus que les suicides et les accidents de la route réunis ! (27 mai 2013, Le Monde)

Ce chiffre ne concerne que les effets secondaires et ne tient pas compte des overdoses accidentelles, ni des décès supplémentaires résultant par exemple d’interactions médicamenteuses ou de mauvaises prescriptions.

Savez-vous combien de décès sont attribués aux effets secondaires des huiles essentielles chaque année en France ? Zéro.

D’ailleurs l’absorption cutanée d’une huile essentielle n’a jamais été fatale (R. Tisserand, 2014). Par contre le nombre d’intoxications non mortelles aux huiles essentielles déclaré aux centres anti-poison est en hausse, avec quelques centaines de cas annuels par département. Ce sont principalement les enfants qui sont victimes d’ingestions accidentelles.

Cet état des lieux vient renforcer ma conviction que le véritable danger des huiles essentielles n’est pas là où nous le croyons… il vient plutôt du manque de confiance en soi, la capacité que nous avons tous à prendre soin de notre santé naturellement et efficacement.

La science derrière les sens…

Une huile essentielle est puissante mais ne fonctionne pas comme un médicament qui est une molécule synthétique testée pour avoir toujours les mêmes effets sur n’importe quel corps. Les multiples molécules naturelles qui composent par exemple l’Origan qui est considéré comme un antibiotique naturel travaillent ensemble (en synergie) ce qui les rend plus fortes pour agir sur les récepteurs biochimiques de notre organisme. Nous sommes dans un processus d’autorégulation du corps alors qu’un médicament fonctionne en inhibant une transmission de signal ou bloquant une enzyme. L’action thérapeutique d’une huile essentielle ne sera pas la même pour tout le monde, et de nombreuses études scientifiques permettent désormais d’expliquer les propriétés spécifiques de telle ou telle molécule aromatique comme le linalol, le menthol, l’alpha pinène ou le géraniol.

En France nous sommes de très gros consommateurs de médicaments et 53 % d’entre nous déclarent pratiquer l’automédication. La consommation de médicaments et produits pharmaceutiques était de 510 € par habitant en 2016 (Comptes nationaux de la santé publique). A ce budget s’ajoute le fait que les Français dépensent 3000 € par an pour prendre soin d’eux, les parfums et produits de toilette représentant près de 60 % des soins et bien personnels (janvier 2017, Insee). Le budget que les ménages allouent à leur santé et leur bien-être est en plein essor !

De l’engouement pour la nourriture BIO à l’utilisation d’essences naturelles pures la démarche est la même : nous sommes de plus en plus conscients de ce que nous mettons « dans » et « sur » notre corps.

Il est donc grand temps d’arrêter d’être ALARMISTE sur un produit naturel et efficace qu’un nombre grandissant de personnes utilisent de toute façon, mais par contre il est nécessaire de devenir acteur de ce changement plutôt que de rester un simple consommateur passif. Cette prise de conscience est la meilleure prévention qui existe pour réduire les risques souvent associés à l’utilisation des huiles essentielles. Apprendre ou réapprendre à se faire confiance dans son aptitude à prendre en main son corps et ses émotions, et cela en toute SÉRÉNITÉ, c’est la mission de la Tribu Essentielle.

Mes 3 astuces pour être toujours serein(e) en utilisant les huiles

Est-ce que je me fais du souci lorsque je diffuse des huiles essentielles ou que je les applique sur ma peau ou celle de mes enfants ? Non car j’ai développé de nouvelles habitudes pour ne plus avoir peur de nous faire du bien et les voici dans l’ordre !

Astuce numéro 1 : PAS d’excuses…

La condition sine qua non pour réussir à optimiser son bien-être de façon naturelle – comme pour tout projet de vie, toute activité ou tout changement – est l’intention véritable (c’est a dire la volonté consciente d’agir « sans excuses »). Lorsque j’ai découvert la puissance des huiles essentielles je ne comprenais pas pourquoi certaines personnes ne voulaient même pas les essayer alors qu’elles étaient en souffrance. Je me rappelle en particulier d’une cousine qui publiait périodiquement sur Facebook ses difficultés avec les poussées d’eczéma de sa fille. Nous avons échangé sur les remèdes naturels qui pourraient l’aider, elle a même été témoin de la disparation des lésions eczémateuses de ma fille grâce aux huiles essentielles… Pourtant jusqu’à ce jour sa fille continue d’utiliser une crème hydrocortisone pour ses rougeurs et démangeaisons car elle n’a pas voulu franchir le pas et leur donner une chance. Pourquoi refusons-nous souvent de changer notre mode de pensée et de garder nos habitudes même quand elles nous desservent ?

Voici les 4 excuses qui nous empêchent d’avancer sur le chemin du bien-être ! Durant les entretiens et formations que j’ai effectuées ces cinq dernières années avec des centaines de personnes sur l’utilisation des huiles j’ai souvent retrouvé au moins deux de ces excuses chez chacune d’entre elle (en tout cas au début).

La première excuse est l’attachement. J’ai pu observer que certaines personnes, à des degrés variés, ne sont pas prêtes à s’ouvrir au changement car elles sont attachées à leur histoire de vie. Cela parait impossible voire choquant de penser que l’on souhaite rester victime de sa situation mais c’est pourtant le premier rempart, sans doute le plus grand, à notre véritable intention de bien-être. Cette excuse se manifeste par différentes phrases du type « quand j’aurai le temps », « la prochaine fois » ou « plus tard », et surtout elle se traduit par l’incapacité à prendre une décision qui puisse changer son quotidien. Il y a quelque chose de rassurant à utiliser toujours les mêmes produits ou raconter toujours les mêmes histoires de santé. Devenir créateur de son bien-être à l’inverse c’est enlever ce qui nous empoisonne la vie ! Et quand on le décide, on découvre alors qu’il existe pour nous y aider toute une communauté de personnes bienveillantes désireuses d’échanger pour le bien de tous.

La peur est le deuxième facteur récurrent et le pendant de l’attachement. Ici il ne s’agit pas de la peur de quitter une situation connue mais plutôt d’aller vers l’inconnu. La plupart des gens vont utiliser un peu de Lavande ou d’Eucalyptus puis s’arrêter là en se disant qu’ils connaissent les huiles. C’était exactement moi d’ailleurs il y a plusieurs années ! Dépenser du temps et de l’argent pour quelque chose de nouveau, que l’on ne connait pas ou très peu, nous demande de faire appel à notre volonté d’apprendre et à notre intuition

L’esprit intuitif est un don sacré et l’esprit rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur mais qui a oublié le don. ~Albert Einstein

L’aspect financier est la troisième excuse logique mais pour la majorité d’entre nous c’est un faux problème car nous pouvons rediriger certaines dépenses afin d’acheter différemment. Nous avons la possibilité de choisir, de manière consciente et responsable, un produit sain dont nous connaissons la pureté et le potentiel. Quelle valeur sommes-nous prêts à donner à notre bien-être ? A combien évaluons-nous le prix de notre santé et de celle de nos enfants ?

La quatrième et dernière excuse est la garantie… nous voulons garantir le résultat final ! Mais comme beaucoup de chose dans la vie c’est tout simplement impossible ! Nous avons à faire à une machine humaine et de nombreux paramètres biochimiques et environnementaux propres à chacun sont en jeux. Une chose est sûre c’est en forgeant qu’on devient forgeron ! C’est donc à travers des applications et diffusions régulières de mélanges divers et variés que vous aurez le plus de garantie d’obtenir de vrais résultats. Plus vous pratiquez la science de l’aromathérapie chez vous et plus vous devenez réceptifs et intuitifs. Nous apprenons à nous réapproprier tous nos sens, à être plus sensible aux alertes de notre corps comme à l’importance de créer un environnement sain là où nous vivons et travaillons.

Est-ce que les huiles essentielles utilisées au quotidien vous rendraient plus équilibrés et permettraient d’optimiser votre santé et celle de vos proches ? Très certainement car cela fonctionne pour nous et pour des millions d’autres familles partout dans le monde. Mais personne ne peut l’affirmer. Et surtout il vous appartient de décider d’en faire l’expérience, de laisser tomber les barrières qui vous empêchent de devenir acteur de votre bien-être !

Astuce numéro 2 : PAS de compromis sur la qualité…

S’il y a bien un domaine où l’on ne doit jamais acheter au rabais c’est bien celui de la santé ! En France nous sommes inondés de marques en tout genre qui se disent naturelles, mais le sont-elles vraiment ? Acheter ses huiles en pharmacie n’est pas non plus en soi un gage de qualité. Malheureusement n’importe qui peut écrire sur un flacon d’huile essentielle qu’elle est 100% pure alors qu’elle renferme des huiles frelatées ou des additifs synthétiques. Savez-vous que le label BIO de l’Union européenne et celui de la France (AB) sont attribués dès lors que 95 % des composants du produit sont issus de l’agriculture biologique… Super et dans les 5 % restant il y a quoi exactement ?! Savez-vous aussi que les labels tels que HECT (Huile Essentielle ChémoTypée) ou HEBBD (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie) fonctionnent sur un principe d’auto-labellisation, c’est à dire qu’il n’y a aucune vérification par un organisme de contrôle indépendant. Enfin, très important, la grande majorité des compagnies qui vendent des huiles essentielles sont en fait uniquement de simples revendeurs et pratiquement aucune ne distille elle-même.

Heureusement j’ai trouvé la solution de confiance à tous ces problèmes de qualité… je n’achète mes huiles essentielles que chez Young Living, pionnier de l’aromathérapie thérapeutique depuis 1994. Avec 16 fermes partout dans le monde cette compagnie contrôle de façon rigoureuse l’ensemble du processus de production de la graine au flacon. En effet elle cultive elle-même ses plantes suivant un cahier des charges rigoureux et des pratiques agricoles strictement biologiques, elle les distille au moment optimum pour garantir le maximum de propriétés thérapeutiques, et elle effectue des tests internes (ainsi que des tests par des laboratoires tiers indépendants aux normes AFNOR / ISO) pour garantir qu’aucuns pesticides ou métaux lourds ne se trouvent dans leurs huiles essentielles. 100% du produit doit être PUR.

« Oh My God they are American! » Pas de craintes à avoir là non plus, car si leurs principaux laboratoires d’analyses se trouvent en Équateur et aux Etats-Unis, leur lavande est bel et bien française ! Si vous ne connaissez pas personnellement le producteur vous ne pourrez jamais être certain de la qualité de ce que vous achetez… Or la compagnie Young Living a une politique de portes ouvertes toute l’année. En août 2016 j’ai voulu voir de mes propres yeux où poussait mon Romarin, ma Sauge sclarée, ma Lavande… et je suis allée visiter leur ferme de Simiane-la-Rotonde en Provence. Là-bas j’ai rencontré les agriculteurs travaillant sur l’exploitation et même assisté à la distillation du Lavandin. Ma confiance en cette marque et dans la qualité de leurs huiles n’en fut que renforcée !

Astuce numéro 3 – QUE du bonheur à diffuser !

Comme toute substance active, il y a toujours un risque de réaction car sinon elles ne seraient pas assez puissantes pour être dignes d’intérêt. Gardez à l’esprit qu’une sensibilisation peut se produire avec pratiquement n’importe quel produit ! Pensez aux colorations pour cheveux, aux autres produits de coiffure et d’entretien, aux cosmétiques en tout genre, aux médicaments bien sûr mais aussi tout simplement à la nourriture ! On ne s’arrête pas de manger pour autant. Jusqu’à présent les scientifiques n’ont pas observé d’anticorps produits en réponse à des composés d’huiles essentielles, ce qui est une bonne nouvelle car cela signifie que les huiles essentielles ne sont pas en elles-mêmes allergènes bien que des dermatites irritantes puissent se produire à leur contact (Johnson 2014). D’où l’importance avec chaque nouvelle huile essentielle de toujours faire un test cutané, dans le pli du coude par exemple, et surtout de bien la diluer avec une huile végétale ! A ceci s’ajoute des précautions d’usages évidentes comme toujours les tenir hors de portée des enfants. Pour éviter toute prise de tête je partage avec vous nos 8 règles d’or faciles à mettre en œuvre dès maintenant :

  1. Avant de les appliquer sur la peau nous diluons toujours les huiles essentielles dans une huile végétale comme l’amande douce (ceci est impératif pour les moins de 6 ans). Cela permet aussi de réaliser d’excellents massages qui régalent toute la famille…
  2. Sur quel endroit du corps les utiliser ? Les pieds sont le site d’application le plus sûr et privilégié pour nos enfants. Pour les adultes nous choisissons souvent le poignet ou l’os derrière les oreilles – la mastoïde.
  3. En application locale nous n’utilisons que 1 à 2 gouttes à la fois, sans jamais dépasser 4 gouttes pour un adulte. Cette quantité (bien moindre que ce que beaucoup de marques préconisent) correspond au dosage recommandé pour l’utilisation d’huiles essentielles de qualité thérapeutique supérieure.
  4. Nous n’ingérons presque jamais ; et si nous consommons parfois des huiles essentielles, comme par exemple le mélange DiGize pour soutenir notre système digestif, nous ne le faisons qu’occasionnellement.
  5. En cas de sensation de chaleur ou d’irritation : appliquez une huile végétale en grande quantité sur la partie concernée puis essuyer avec une serviette. N’utilisez jamais d’eau pour rincer.
  6. Les huiles essentielles sont plus efficaces lorsqu’elles sont utilisées régulièrement. Nous suivons avec elles exactement le même raisonnement que celui d’ajouter plus de fruits et légumes frais dans nos assiettes. Les huiles permettent de booster notre système immunitaire, de se sentir mieux dans sa tête, et d’avoir toujours un temps d’avance pour garantir un bien-être maximum à toute la famille.
  7. Nous apprenons à les utiliser ! Cette autoformation nous permet d’avoir confiance dans notre capacité à bénéficier des essences végétales en toute sécurité. Mais pas seulement car nous découvrons aussi à travers les huiles de nouveaux concepts comme la fréquence énergétique et électromagnétique de notre corps, le pouvoir de l’odorat, la communication des plantes, l’épigénétique… Des univers fascinants s’ouvrent à nous.
  8. L’inhalation à l’aide d’un diffuseur est le moyen le plus sûr d’administrer des huiles essentielles avec des résultats psychologiques et physiologiques remarquables. Nous avons plusieurs diffuseurs à la maison pour ne pas faire de jaloux le soir. Diffuser pour le plaisir et pas uniquement dans l’optique de soigner voilà la véritable clé du bonheur !

Attention effets secondaires désirables ! Que se passe-t-il quand vous utilisez les huiles de façon régulière ?

Voici une liste d’effets secondaires désirables produits par les huiles essentielles individuelles et les mélanges que nous utilisons les plus fréquemment. Attention car vous risquez de les avoir tous, avec une sérénité retrouvée en plus ! Cette liste est bien loin d’être exhaustive, elle ne constitue qu’un aperçu de ce que nous vivons au quotidien.

La Lavande (Lavandula angustifolia)

  • favorise un sommeil réparateur – « 5 gouttes dans le diffuseur sur la table de nuit de mamie ! »
  • détend le corps et l’esprit – « Un massage ma chérie ? »
  • aide à la cicatrisation – « Cette coupure date d’hier pourtant on dirait qu’elle a déjà une semaine. »

Le Citron (Citrus limon)

  • aide au processus naturel de détox du corps – « Une petite goutte le matin dans mon miel miam miam. »
  • aide les défenses naturelles de l’organisme – « Tu n’as pas l’air au top de ta forme ma fille, un petit massage des pieds te fera du bien. »

La Menthe poivrée (Mentha piperata)

  • aide à la digestion – « Quel festin ! Tiens une petite goutte sur le ventre pour toi aussi. »
  • aide à la concentration mentale – « Mon grand n’oublie pas de diffuser dans ta chambre pendant que tu révises pour ton examen. »

L’Encens (Boswellia carterii)

  • favorise la régénération cellulaire de la peau – « Une goutte dans ma crème de jour pour minimiser les rides. »

Le mélange Thieves (Clou de girofle, Citron, Cannelle, Eucalyptus radiata et Romarin)

  • nettoie et purifie – « Adieu produits ménagers nocifs ! Enfin un sol propre sur lequel bébé peut ramper sans danger. »
  • favorise l’immunité – « Il y a quelque chose qui traîne en ce moment, je le sens dans ma gorge, mettons le diffuseur en marche dans le salon. »

Le mélange Purification (Citronnelle, Romarin, Arbre à thé, Lavandin et Myrte)

  • neutralise les odeurs – « Quelques gouttes dans les chaussures de papa et tout le placard sent bien meilleur ! »

Le mélange PanAway (Gaulthérie, Hélichryse italienne, Clou de girofle et Menthe poivrée)

  • minimise les tensions articulaires et musculaires – « Maintenant je suis prêt pour ma compétition de sport. »

Le mélange RC (Marjolaine, Myrte, Pin, Lavande, Cyprès, Épinette noire, Menthe poivrée et 3 Eucalyptus)

  • soutient le système respiratoire – « Pour mon petit nez qui coule… »

Le mélange Stress Away (Copaïer, Citron vert, Cèdre de l’Atlas, Vanille, Ocotea et Lavande)

  • soulage la tension occasionnelle et le stress – « Non seulement tu as l’air zen mais en plus tu sens trop bon : c’est quoi ton nouveau parfum ? »

Retrouver toutes ces 12 huiles indispensables dans le Kit de Démarrage Premium de Young Living !

Il reste tout de même un danger que l’on ne peut écarter : c’est l’addiction à son bien-être retrouvé mais contrairement à la cigarette celle-ci est bonne pour la santé ! D’ailleurs savez-vous que vous pouvez utiliser les huiles essentielles pour vous aider à arrêter de fumer ?

Comment les huiles essentielles régulent nos émotions

By Emotions, Mélanges Young Living

Pendant des années j’ai trés mal dormi souffrant mentalement et physiquement des réveils nocturnes de mon fils. Pour moi c’était une fatalité. Cela avait commencé dès sa naissance. Il avait des cauchemars extrêmement fréquents – 2 à 3 par semaines en moyenne – qui le réveillaient en pleurs et nous faisaient accourir dans sa chambre en plein milieu de la nuit pour le rassurer. Lorsque j’ai commencé à utiliser les huiles essentielles pour les petits bobos du quotidien pas une seule seconde je n’ai pensé que leurs usages pouvaient s’étendre à d’autres domaines que les rhumes, les maux de tête ou les égratignures…

Et pourtant une nuit tout mon système de pensée changea…

Du cauchemar au rêve !

Mon fils avait presque 5 ans à l’époque et sur les recommandations d’une amie j’avais acheté le mélange Dream Catcher. Je ne savais pas vraiment comment les huiles essentielles étaient supposées agir pour l’aider mais ce soir là je mis le diffuseur dans sa chambre avec 4 gouttes du mélange… Il dormit toute la nuit. Cela arrivait quand même parfois donc pour être concluant je devais répéter l’essai. 2ème nuit, 3ème nuit, 4ème nuit, 1 semaine… aucun cauchemar ! Forcement je décide de ne pas utiliser le diffuseur pour voir et bang il se réveille à 2 heure du matin en sanglots…

Pendant un mois j’ai testé Dream Catcher en diffusion dans sa chambre. A chaque fois la même corrélation : les nuits ou j’utilisais les huiles essentielles il n’avait plus de cauchemars ! Si je ne les utilisais pas il se réveillait en pleurs ! J’avais donc enfin trouvé une solution au manque de sommeil dont toute la famille souffrait.

Ce fut une véritable révélation ! Mais j’avais besoin de comprendre comment scientifiquement parlant cela était possible…

Je trouvais déconcertant la façon dont les huiles pouvaient agir jusque dans son sommeil. En utilisant un mélange pour l’aider à faire face à ses peurs cela me paraissait possible que l’utilisation du flacon le rassurait donc nous étions sans doute dans un système « placebo amélioré ». Mais ici je ne pouvais pas avoir le même raisonnement puisqu’il était endormi, son inconscient lui-même semblait interagir avec les senteurs. Il ne pouvait pas choisir d’avoir ou non ses cauchemars, il ne pouvait pas contrôler leurs apparitions. Même s’il savait que nous diffusions des huiles essentielles dans sa chambre pour mieux dormir comment expliquer que les cauchemars cessent grâce à leur utilisation ?!

Le cerveau limbique… c’est nous

Alors je me suis penchée sur la science de l’odorat… Et ce que j’ai découvert m’a fasciné !

Dans notre monde moderne nous ne faisons plus appel au pouvoir des herbes et des senteurs pourtant nous connaissons très bien le mécanisme par lequel les molécules d’odeurs agissent sur la partie limbique de notre cerveau. Quand nous inhalons une essence les molécules d’odeurs voyagent jusqu’aux membranes olfactives à l’intérieur du nez. Des impulsions électriques sont envoyées jusqu’au bulbe olfactif qui se situe dans la partie limbique du cerveau qui contrôle notre rythme cardiaque, notre pression sanguine, nos hormones, notre respiration, notre mémoire, notre niveau de stress…

Les huiles essentielles peuvent avoir un impact physiologique et psychologique direct sur nos émotions. L’odorat est d’ailleurs le seul des cinq sens à être ainsi relié au cerveau limbique et à agir sur cette partie inconsciente de notre cerveau d’où émanent la joie, la colère, la peur, l’anxiété…

L’énigme était résolue ! La diffusion atmosphérique du mélange Dream Catcher permettait d’agir sur l’état émotionnel de mon fils pendant son sommeil.

On en parle très rarement dans les media traditionnels mais la recherche scientifique avance grandement dans ce domaine. De nombreuses études et essais cliniques ont d’ailleurs démontré l’action de la lavande et de la bergamote sur le stress, de la valériane sur le sommeil, mais aussi de l’ylang ylang en particulier sur le rythme cardiaque et la pression artérielle. Le rôle de l’inhalation de l’huile essentielle de romarin dans la préservation de la mémoire et l’amélioration des capacités cognitives fit la une des journaux britanniques en 2015 car elle ouvre la voie à des nouvelles thérapies possibles pour la maladie d’Alzheimer. En bas de cet article vous trouverez de nombreuses références d’études scientifiques en anglais accessibles sur PubMed.

Ce n’est donc pas juste l’inhalation de substances odorantes « agréables » qui nous rendent heureux mais une véritable action biologique qui existe quand notre corps entre en relation avec les essences. Même des personnes très âgées qui ont perdues en tout ou partie leur odorat bénéficient de l’efficacité des huiles essentielles au niveau physiologique.

Et ne croyez pas que nous devenons dépendants des huiles pour autant !

J’ai utilisé Dream Catcher pendant presque 1 an pour les cauchemars de mon fils. J’ai même fait mes propres mélanges qui marchent très bien pour le sommeil et les pensées négatives mais AUCUN ne fonctionnait pour ses cauchemars excepté celui-ci ! Au bout de plusieurs mois j’ai commencé à espacer les diffusions de nuit et petit à petit ses mauvais rêves se sont arrêtés. Maintenant il n’a plus besoin de Dream Catcher! Mais moi je l’utilise pour ma créativité… car les huiles essentielles ont des facettes et utilisations multiples.

Dream Catcher est un mélange exclusif de Young Living qui contient les huiles essentielles suivantes: bois de santal (Santalum paniculatum), mandarine (Citrus Reticulata), Ylang Ylang (Cananga odorata), poivre (Piper nigrum), bergamote (Citrus aurantium bergamia), anis (Pimpinella anisum), genévrier (Juniperus osteosperma), géranium (Pelargonium graveolens), cyprès bleu (Callitris intratropica), davana (Artemisia pallens), combava (Citrus hystrix), jasmin (Jasminum officinale), matricaire (Chamomilla recutita), tanaisie annuelle (Tanacetum annuum), rose (Rosa damascena), pamplemousse (Citrus paradisi), menthe (Mentha spicata), citron (Citrus limon) et ocotea (Ocotea quixos).

Un mot pour la fin… la qualité des huiles essentielles est indispensable pour avoir des résultats ! Nous écrirons bientôt plus à ce sujet… Car ce blog n’existerait même pas si nous n’étions pas certains à la fois de la qualité mais aussi des résultats que nous obtenons grâce aux huiles essentielles de Young Living.

Quelques références : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29545208 – L’huile essentielle d’Ylang Ylang renverse l’anxiété induite en régulant le système sérotoninergique chez la souris. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20377818 – Effet de l’aromathérapie sur les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29071755 – Effet du massage aromathérapie sur l’anxiété, la dépression : essai clinique. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30364169 – Les effets antidépresseurs des extraits de romarin. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29724056 – Huiles essentielles et leurs constituants ciblant comme traitement des maladies neurologiques.