Parfois ce n’est vraiment pas simple de savoir pourquoi nous n’arrivons pas à dormir. De nombreuses raisons psychologiques peuvent en être à la cause ou bien cela peut être votre corps qui est en manque d’acides aminés, de magnésium ou déficient en sérotonine. Le mauvais fonctionnement de la rate ou du foie sont parfois mis en cause. Il pourrait donc être intéressant de stimuler ces organes afin qu’ils fonctionnent de manière optimum, de faire une cure de minéraux ou encore d’investir dans une lampe de luminothérapie pour donner à l’organisme et au système hormonal l’illusion d’une abondance de lumière estivale. Les causes et les solutions sont nombreuses – nous allons vous donner des pistes sérieuses à suivre dans cet article.

Une synergie pour faire “de beaux rêves”

Prendre soin de son sommeil est important, nous l’avons déjà dit. Notamment parce que ces dérèglements peuvent aussi avoir des conséquences sur vos rêves et cauchemars. Dans ce cas, n’hésitez pas à diffuser Dream catcher dans votre chambre où celle de vos enfants, cette synergie va évacuer les pensées négatives qui apparaissent la nuit. Elle pourra aussi aider vos enfants lors d’énurésie nocturne. Ce mélange à base de bois de santal, bergamote, ylang-ylang, géranium, jasmin, camomille sauvage crée une ambiance douce et rassurante, comme un cocon dans lequel on se love avec plaisir pour une nuit paisible.

sommeil huiles essentielles

Le problème avec les troubles du sommeil c’est que les experts en la matière ne sont pas tous d’accord. Il faudrait même peut-être repenser tout ce que la médecine occidentale conseille depuis longtemps comme par exemple dormir sur un bon lit, bien aérer sa chambre etc… En effet de nombreux chercheurs s’inspirant des animaux, ont constaté que depuis toujours ils s’endorment souvent enroulés et enfouissent leur tête, museau ou bec sous leur pelage. Aussi ils conseillent d’essayer de dormir la fenêtre fermée, la partie basse du visage sous la couverture et de ralentir la respiration pour aller de plus en plus vers le calme et l’endormissement. Alors pourquoi ne pas tenter cette technique ?

Pour des personnes hypersensibles ou celles qui réfléchissent beaucoup il faut aussi éviter de tenter de comprendre quand et comment le sommeil va arriver.  Mettons notre cerveau sur veille et laissons notre corps faire – faisons-lui confiance sans essayer de tout contrôler – car ce qui est valable dans la journée pour faciliter l’activité ne l’est plus le soir venu… Il y a un temps pour tout.

A quoi servent les rêves ?

La réponse à cette question, on ne la connaît pas encore dans sa totalité. Elle est sans doute d’ailleurs multiple, ce qui gêne notre manière de penser car nous aimons que les choses soient sans équivoque. Mais dans le domaine du sommeil et de l’inconscient nous n’avons pas terminé de faire des découvertes. Le rêve sert certainement à mémoriser, à protéger le sommeil, mais à bien d’autres choses encore que nous ne sachions pas encore.

De nombreuses sources spirituelles, anciennes et plus actuelles, laissent à penser que les rêves sont là également pour nous apporter des messages. Mais de qui ? Avant la révolution freudienne on aurait dit de Dieu. Maintenant on dirait plutôt que notre inconscient essaie de nous révéler des désirs enfouis ou que l’univers tente de nous faire passer des messages. Ce qui est certain, c’est que le rêve aide au maintien de l’équilibre nerveux et régénère corps et esprit. Il permet l’assimilation de nouvelles connaissances et stimule la mémorisation. Chaque nouvelle expérience est emmagasinée puis analysée par le processus du rêve. Il est comme ce langage authentique qui délivre des messages de l’inconscient vers le conscient. Si son interprétation est correcte, il nous reconnecte à nos désirs fondamentaux et permet une meilleure compréhension de notre état, de notre intuition aussi.

On dit que les sorciers, chamanes et devins auraient construits l’humanité à la base de rêves. D’après la pensée chinoise, c’est pendant le sommeil que les énergies corporelles se mettent en relation avec les énergies de l’univers. D’où l’importance de passer du sommeil troublé au rêve, du blocage à la libération… C’est la raison pour laquelle le mélange Dream Catcher est si puissant : il libère l’inconscient lorsque nous dormons afin de réaliser notre potentiel, loin de toute emprise cauchemardesque.

Essayons de comprendre pourquoi la position allongée est un élément important lors de la diffusion de cette synergie ? Lorsqu’une personne est debout, ses énergies spirituelles (Shen Qi) ne font que la traverser n’ayant que peu de conséquences sur ses circulations énergétiques. En revanches lorsqu’elle est couchée, ses énergies se concentrent complétement en elle. Allongée sur le dos, elle est adossée au Yin (la terre) et face au Yang (le ciel). C’est ainsi que le corps est nettoyé en profondeur et que les énergies négatives retournent vers la terre ou le ciel. Les rêves, eux aussi, participent à ce processus de purification en déconnectant notre cerveau qui fait barrage à la transformation lorsque nous sommes éveillés.

Et les cauchemars alors ?

Ces mauvais rêves effrayants – à ne pas confondre avec les terreurs nocturnes – sont souvent dû au stress accumulé, à la prise d’alcool, de drogue ou lors de sevrage. Ils éclairent en général une période plus complexe de la vie où il y a eu des chocs émotionnels, des évènements malheureux et des épreuves à dépasser. Le mieux serait peut-être de les accueillir plutôt que de tenter de les décortiquer et de faire le ménage dans notre vie pour y voir plus clair. Faire des cauchemars est naturel, puisque d’une certaine manière ils servent à préserver notre équilibre mental. Il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter, mais si l’on souhaite effectuer un nettoyage émotionnel sans leurs lourdes présences ou bien lorsqu’ils perturbent nos nuits entières, il y a toujours la solution de diffuser le mélange Dream Catcher en accompagnement au moment de l’endormissement.

Il semble donc primordial d’être à l’écoute de ses songes et de tenter de s’en rappeler car ils sont vecteurs d’évolution. Pourquoi ne pas essayer de les noter à votre réveil avant qu’ils ne s’estompent et de relire vos notes le soir venu pour voir s’ils ne renvoient pas à un vécu de la journée ?  Si telle est votre intention sachez que les somnifères de type benzodiazépine sont déconseillés car ils raccourcissent les phases de sommeil paradoxal durant lesquelles les rêves se produisent. Ils augmentent seulement la durée du sommeil profond et donnent la sensation de mieux dormir sans les autres bénéfices.

N’hesitez pas à lire également cet article de notre blog si vous voulez en savoir plus sur le méchanisme scientifique des huiles essentielles sur notre inconscient.

Leave a Reply